Comment fonctionne notre œil ?

Pour comprendre les affections oculaires les plus courantes il faut avant tout situer les éléments clés qui constituent l’anatomie de l’œil humain.

Passez la souris sur les numéros identifiés sur l’image pour savoir de quoi il s’agit et surtout découvrir à quoi cela sert.

1 2 3 4 5

1 - La cornée

La cornée est la partie transparente de l’oeil qui est la première à être traversée par les rayons lumineux.

Elle se situe juste en avant de l’iris et constitue la principale « lentille » de l’oeil.

La cornée présente une épaisseur inégale: plus épaisse en périphérie et de plus en plus fine vers le centre. 

L’épaisseur centrale moyenne de la cornée d’un adulte est d’environ 520-530 microns (un micron = un millionième de mètre)

Une cornée est dite fine lorsque son épaisseur devient inférieure à 500 microns.

Les techniques de correction de la vision par laser (LASIK, PKR, SMILE) sont toutes basées sur la modification de la forme de la cornée.
D’où son importance …

Quel est votre défaut visuel ?

Les différents défauts visuels ainsi que le vieillissement naturel de l’œil n’ont pas les mêmes conséquences, comme vous pourrez le voir ci-dessous, à l’aide de notre simulateur.

Recherchez l’affection dont vous souffrez pour en apprendre plus et découvrir comment vous en débarrasser.

Quels sont les troubles visuels d'origine génétique ?

Bien que le terrain génétique familial puisse jouer sur l’évolution des défauts visuels,  la plupart des anomalies réfractives ne sont pas vraiment liées directement à la génétique. Les facteurs environnementaux semblent être aujourd’hui déterminants. L’utilisation des écrans et notamment le temps passé devant par jour +++ semble être un élément clé dans la progression de la myopie par exemple.  De la même façon, l’exposition aux ultraviolets solaires est un facteur majeur dans la progression de la cataracte.

Quels sont les troubles visuels liés au vieillissement oculaire ?

Le vieillissement malheureusement n’épargne pas notre oeil. Les défauts de l’oeil classiquement associées à l’âge sont:

  • la presbytie (diminution physiologique de l’accommodation)
  • la cataracte (diminution de la transparence du cristallin)
  • le glaucome (élévation de la pression intra-oculaire)
  • la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) 

Le vieillissement oculaire n’est pas une fatalité ! Pensez à consulter votre ophtalmologiste régulièrement, afin de prévenir ou de corriger l’apparition de certains défauts visuels.

Peut-on cumuler plusieurs troubles visuels ?

OUI 

L’astigmatisme peut être associé à de la myopie ou de l’hypermétropie. En revanche, on ne peut pas être myope et hypermétrope en même temps.

Après 40-45 ans, tous les patients sans exception deviennent presbytes.

Enfin, quelque soit le défaut visuel initial , une cataracte peut survenir avec l’âge et venir aggraver le trouble visuel du patient.

Myopie, astigmatisme, hypermétropie ou encore presbytie ou cataracte ont des origines diverses qui justifie des résolutions différentes et adaptées à chacun.

Comment corriger la vue ?

Actuellement, tous les défauts de la vision peuvent être corrigés. Les méthodes sont variées et tiennent compte de la demande du patient, de l’état de son oeil ainsi que de l’importance et de la nature du défaut visuel à corriger.

C’est la consultation ophtalmologique qui va permettre de dresser un bilan complet de votre oeil et de choisir, avec vous, la technique la plus adaptée.

Les premières lunettes sans branches avec verres correcteurs apparaissent dans l’Italie vénitienne du XIIIème siècle. Elles ont bien progressé depuis ! Véritables accessoires de mode, les lunettes modernes bénéficient de verres de plus en plus légers et de plus en plus techniques.

 

Les lentilles de contact ont été initialement développées pour corriger la myopie. Elles existent en version rigide ou souple (la plus populaire).

Aujourd’hui les lentilles de contact peuvent prendre en charge tous les types de défauts visuels, presbytie comprise.

L’utilisation du laser pour la correction de la vision a commencé en 1987 aux USA grâce à une ophtalmologiste pionnière de cette pratique, Marguerite McDonald. Elle utilise alors la technique du laser de surface (ou PKR pour photorefractive keratectomy).

En 1992, c’est un chirurgien grec, Ioannis Pallikaris qui va introduire la technique du LASIK dont le principe reste encore inchangé de nos jours.

Les implants sont des lentilles intra-oculaires qui vont permettre de corriger une grande variété de défauts visuels, surtout s’ils sont importants. On distingue les implants introduits dans l’oeil en remplacement du cristallin de ceux qui viennent se positionner entre l’iris en avant et le cristallin en arrière; ces derniers sont dénommés implants phaques.

Demande de devis

    Demande de devis

      Demande de devis

        Demande de devis

          Laissez nous votre téléphone, notre secrétariat vous rappelle dans les meilleurs délais.

          logo Docteur Coullet docteur chirurgien ophtalmologiste